Santé maternelle et infantile: Pose de la première pierre de la maternité de Médina-Mary

Publié le Publié dans Actualités du Village, Administration, femmes, Santé, Social & Culture

Les travaux de construction d’une maternité à Médina- Mary ont commencé, le 26 décembre 2018. La pose de la première de la première de l’infrastructure a eu lieu mercredi 26 décembre 2018, par le maire de Kandia, El hadj Malick Dia, en présence du sous-préfet de Saré Coly Sallé, M. Daouda Sarr, invité d’honneur.

Médina-Mary fait partie de la commun de Kandia et de la sous-préfecture de Saré Coly Sallé, créée en 2009, à la suite d’une réforme territoriale, qui avait érigé l’ancien siège de la sous-préfecture, Kounkané, en commune. Ce qui a entrainé son transfert au village voisin de Saré Coly  Sallé.

Les travaux de construction de la maternité de Médina-Mary sont financés par l’Etat, pour un coût de 20 millions de francs CFA (34’300 CHF ou 30’400 Euros), et dureront environ 2 mois, selon l’entrepreneur.

Lors de la cérémonie de pose de première pierre, le maire El Hadj Malick Dia s’est félicité de cette occasion, tout en soulignant l’importance de cette future maternité pour les femmes du terroir et des environs. Car, a-t-il dit, Médina-Mary est à la fois un village carrefour et un village frontalier (avec la Gambie). Il attire de plus en plus de monde et se développe à un rythme accéléré. Il est donc utile que les infrastructures sociales de bases suivent.

L’ouverture de la future maternité fera du poste de santé, « un poste de santé complet », du point de vu de la loi sénégalaise sur la santé.

Ouvert en 2011, ce poste de santé couvre 6 villages : Diyabougou Moussa, Saré El hadj Sory, Saré Aliou, Médina-Mary, Lambatara et Djiddah-Moudou.

Selon  les statistiques officielles de 2011, l’ensemble de ces villages comptaient 1.264 femmes en âge de pro-création, sur une population totale de 4.796 habitants.

A noter que la commune et de Kandia et les partenaires de Médina-Mary doivent prendre en charge la construction du logement de la future sage-femme. Avis à tous !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *