Environnement : L’Ambassade de France au Sénégal appui un projet à Médina-Mary

Publié le Publié dans Actualités du Village, Administration, bergerac, bordeaux, Développement, montferrand du perigord, Non classé

L’Ambassade de France au Sénégal a accordé à l’Association internationale pour Médina-Mary (AIMM) une subvention de 3 millions de Francs CFA (4.573,47 Euros, soit plus de 5.000 CHF) pour la réalisation d’un projet de reboisement, sur 1 hectare à Médina-Mary : www.medina-mary.com.

Ce projet entre dans le cadre d’un vaste programme de reforestation, protection de l’environnement, et développement durable  de l’AIMM dans le terroir de Médina-Mary. Il est composé d’un ensemble de 7 villages : Diyabougou Moussa, Saré El hadj Sory,  Saré Aliou, Simby , Lambatara, Djiddah Moudou et Médina-Mary, le village-centre. La population totale du terroir est estimée à environ 7.000 habitants.

Le programme de reforestation de l’AIMM vise à reboiser à terme 10 hectares de terres complètement déboisées afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre, et lutter contre le phénomène de la désertification, très accentuée dans la zone. La cause est certes, des phénomènes naturels, tels que les feux de brousse en saison sèche (mars-juin). Mais, il y a aussi l’action de l’homme, comme par exemple, le défrichement incontrôlé pour l’agriculture, la coupe abusive de bois de chauffe ou le trafic de troncs d’arbres. Cela a aussi entrainé la disparition de la faune sauvage, et de plus en plus d’espèces végétales. Du coup, les sols se sont appauvris, et la température, en hausse. C’est pour faire à cette situation, que l’AIMM a sollicité l’Ambassade de France à Dakar pour un appui financier. La commune de Montferrand- du- Périgord, en Dordogne, a apporté un appui institutionnel auprès de l’Ambassade de France, s’inscrivant en droite ligne du prochain Sommet France-Afrique de juin 2020 à Bordeaux, qui sera consacré au développement durable.

Le programme de reforestation, de protection de l’environnement, et développement durable  de Médina-Mary est ouvert à d’autres partenaires et à tout type de partenariat. Il s’est inscrit aussi dans le cadre des ODD (Objectifs de développement durable), notamment en ses points 13 (Lutte contre les changements climatiques, en prenant d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions) et 15 (Vie terrestre= Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité).

L’appui de l’Ambassade de France au Sénégal ouvre la voie à un partenariat entre elle et l’AIMM.

IC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *