Québec: Une organisation humanitaire veut aider à améliorer les conditions d’études à Médina-Mary

Publié le Publié dans Actualités du Village, Education, Les partenaires du village, Vie Associative

La réhabilitation du bâtiment de la première salle de classe de l’école élémentaire de Médina-Mary (EEMM), construite en 1963, la construction de nouvelles salles et de l’école maternelle du village ont été présentées samedi 22 mars 2019, à Sherbrooke, au Canada Québec, lors d’un souper (diner) de collecte de fonds au profit de ses deux projets au Sénégal.

VOSACH (Volontaire de la sensibilisation et de l’action humanitaire) à l’initiative de cette  manifestation a retenu l’appui à l’éducation à Médina-Mary et la lutte contre le cancer chez les enfants à Dakar, comme ses projets prioritaires cette année. Ils lui ont été soumis par ses partenaires locaux, l’Association internationale pour Médina-Mary (AIMM) et l’association « Sunu Doom- Sunu Yiite » (SD-SI= Nos enfants, notre préoccupation).

Présentant ces deux projets au public venu nombreux à la soirée, un responsable de VOSACH, M. Cheikh Omar Dieng a souligné les conditions difficiles dans lesquelles étudient les élèves de l’école de Médina-Mary. Ce qui ne favorise pas une réussite et un bon apprentissage, ajoutant que pour qu’un enfant soit performant à l’école, il lui faut être dans un environnement propice.

FONDS CITOYENS

Il a aussi évoqué le bien- fondé de la construction de l’école maternelle de Médina-Mary, qui permettrait de répondre aux nombreuses sollicitations des familles en matière d’éducation préscolaire.

S’agissant de la réfection du premier bâtiment, il a fait remarquer qu’après tant de décennies, celui-ci a besoin d’être refait non seulement pour la sécurité des élèves, mais aussi en tant que patrimoine historique.

Au sujet du projet de SD-SI, il a déclaré que celui-ci vise à appuyer cette association dans ses activités d’allègement de la souffrance des enfants atteints de cancer, en traitement à l’unité d’Oncologie pédiatrique de l’Hôpital Aristide Le Dantec de Dakar. « VOSACH veut fournir un cadre d’accueil des familles des enfants cancéreux, qui viennent le plus souvent de l’intérieur du pays, et qui se retrouvent à Dakar sans soutien », a-t-il fait noter.

A noter que VOSACH fait partie des neuf associations sur 55 qui ont été choisies cette année par les citoyens de la  commune de Sherbrooke, lors d’un vote pour bénéficier d’un appui municipal, appelé Fonds d’investissement citoyen.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *