Politique: Appel à une campagne électorale « calme et pacifique » dans le terroir de Médina-Mary

Publié le Publié dans Actualités du Village, Administration

Les appels à une campagne électorale « pacifique, paisible, calme et tranquille » dans le terroir de Médina-Mary se sont succédés et multipliés dimanche 3 février 2019, au premier jour de cette campagne, qui se poursuivra jusqu’au 22 février.

Une élection présidentielle à deux tours aura Sénégal, dimanche 24 février. Quelque 6,6 millions d’électeurs des deux sexes choisiront parmi les 5 candidats, celui qui dirigera le pays pendant les 5 prochaines années. Ces candidats sont : le Président Macky Sall, au pouvoir depuis 2012, candidat à sa propre succession, M. Idrissa Seck, ancien Directeur de Cabinet (2000-2002), et ancien Premier ministre (2002-2004) du Président Abdoulaye Wade. Il s’y ajoute, l’avocat Madické Niang, plusieurs fois ministre sous Abdoulaye Wade, le Pr  Issa Sall, et Ousmane Sonko, ancien inspecteur des Impôts.

Sur les réseaux, les populations (résidentes et de la diasporas)  des 7 villages du terroir de Médina-Mary : Djiddah Moudou, Lambatara, Médina-Mary, Diyabougou Moussa, Saré El hadj Sory, Saré Aliou et Simby ont rappelé que la démocratie ne signifie pas violence et troubles. « Il ne s’agit pas pour les adversaires politiques dans le terroir, de se lancer des injures ou de s’affronter physiquement. C’est un débat d’idées et une conviction », ont-ils ajouté.

« Les élections passent et le terroir de Médina-Mary restera », ont-ils encore poursuivi, tout en soulignant les relations séculaires, familiales, amicales entre les populations du terroir.

Ils ont appelé à « la vigilance, au respect de l’adversaire, à la lucidité et à la clairvoyance » face aux différentes offres des candidats, tout en mettant en avant l’intérêt du terroir. A ce sujet, Ils se sont félicités du climat de paix et d’entente entres les populations du terroir, relevant que le plus perdant serait celui ou celle qui se laisserait emporter par les acteurs politiques. « Aucun appel à la violence et la destruction ne sera suivi », ont-ils prévenu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *