Médina-Mary: L’Etat compatit au décès du chef de village

Publié le Publié dans Non classé

El hadj Mahamadou Cissé, nouveau chef de village de Médina-Mary
Après le décès du chef de village de Médina-Mary, samedi 28 octobre 2017, le sous-préfet de l’arrondissement de Saré Coly Sallé, dans le département de Vélingara, M. Daouda Sarr, a présenté, samedi 4 novembre 2017, au nom du Président Macky Sall, les condoléances de la Nation Sénégalaise et du Gouvernement, au nouveau chef de village de Médina-Mary, El hadji Mahamadou Cissé.

Il succède à son frère feu Sikhou Cissé décédé des suite d’une maladie. Le défunt chef de village avait succédé en septembre 2013, à feu El hadj Mahamadou Cissé, après le décès de dernier.

Au cours de la cérémonie, M. Sarr a rendu un vibrant hommage au défunt chef de village. Il évoquant à ce sujet, ses qualités de leader et de dirigeant modèle, en rappelant les bonnes relations qu’ils entretenaient, ainsi que la bonne collaboration qui a toujours eu lieu entre eux.

Il a appelé le nouveau chef de village de Médina-Mary à préserver ces acquis, l’exhortant à l’ouverture, au dialogue, à la concertation permanente avec l’ensemble des populations du village, et à la tolérance. Il a souligné la place importante de Médina-Mary, pour l’administration.

En conclusion, M. Daouda Sarr a exprimé la disponibilité de l’Etat à appuyer et accompagner El hadj Mahamadou Cissé pour réussir sa mission, avant de lui souhaiter plein succès.

Dans sa réponse, El hadj Mahamdou Cissé s’est déclaré profondément ému par cette démarche de l’Etat. Il s’est engagé à tout mettre en œuvre pour que le village continu de vivre dans le calme, la paix, la stabilité et la quiétude, et que la solidarité entre les populations soit toujours maintenue et renforcée.

Situé à la frontière entre le Sénégal et la République de Gambie, à 25 km au nord-ouest de Vélingara, le chef-lieu de département, Médina-Mary est un village-centre du terroir, composé des localités de Diyabougou Moussa, Saré El hadj Sory, Saré Aliou, Simby et Lambatara. C’est aussi le plus important village de la zone dite « Frontière » du département de Vélingara. Il abrite les nombreuses infrastructures socio-économiques de base de cette zone : poste de santé, bureau de poste, Collège d’enseignement moyen (CEM), entre autres.

Il dispose d’un important réseau de partenaires en Suisse et en France (dont la commune de Montferrand-du- Périgord: www.montferrand-du-perigord.fr), par le biais de l’association internationale pour Médina-Mary (AIMM).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *